L’activité ferroviaire de la Petite Ceinture après juillet 1934


Accueil > Approcher > Histoire de la Petite Ceinture > L’activité ferroviaire de la Petite Ceinture après juillet 1934


Par Petite Ceinture Info le 24 novembre 2019

L’activité ferroviaire de la Petite Ceinture Rive Droite et de la Petite Ceinture Rive Gauche ne s’arrête pas en juillet 1934.

Des trains de jonction et des grands express européens circulent sur la Petite Ceinture Rive Droite jusqu’à la fin des années 1980, qui joue ainsi le rôle de plaque tournante pour les trains de voyageurs à longue distance. Le plus prestigieux de ces trains est le Train Bleu, immortalisé par Agatha Christie dans l’un de ses romans.

Train de jonction près de la rue Claude Decaen dans les années 1950
Ce train rejoint la gare de Paris-Lyon en provenance de la gare de Paris-Nord, tracté par une locomotive diesel A1AA1A 62000 SNCF (040 DA 47). Cette rame comporte un fourgon et des voitures CIWL.

D"autres trains prestigieux de voyageurs, transportant des chefs d’état étrangers en visite à Paris, empruntent la ligne d’Auteuil jusqu’à la fin des années 1950. La station Avenue Foch, utilisée pour les accueillir, y gagne le surnom de « gare des Souverains ».

Le service de marchandises quant à lui prospère jusque dans les années 1970, avant de décliner jusqu’en 1993. Il comprend les échanges entre les gares aux marchandises des lignes radiales (à savoir Les Batignolles, La Chapelle-Charbons, La Villette, Reuilly, Bercy, Ivry et Grenelle-Marchandises) et les gares locales de la Petite Ceinture (Belleville-Villette, Charonne, Les Gobelins et La Glacière-Gentilly). À ce trafic il faut ajouter jusque dans les années 1970 la desserte des embranchements des abattoirs de La Villette (gare de Paris-Bestiaux) et de Vaugirard (gare de Paris-Brancion).

Cheminot de la Petite Ceinture
par Bruno Bretelle et François Godard
https://youtu.be/rRuveQwlwGk

À côté de ces circulations traditionnelles, la Petite Ceinture connaît à la fin du XXe siècle des circulations moins courantes, voire insolites. Un nouveau type de trafic apparaît dans les années 1960 : les trains touristiques ou trains de découverte. Ceux-ci, à vapeur ou diesel, circulent jusqu’en novembre 2003. Il suffit alors aux organisateurs d’acheter à la SNCF une prestation commerciale.

Train de découverte à la station Avenue de Saint-Ouen en 1994
En septembre 1994, un train composé de la locomotive 230 G 353 de la SNCF et de voitures inox effectue un arrêt à la station Avenue de Saint-Ouen. Cette locomotive est en cours de rénovation par l’APPMF.
Cliché Gouault
https://youtu.be/XfPIn23L4Lc

Par ailleurs, en 1996, les essais des automatismes d’une rame de la ligne 14 du Métro sont réalisés sur une section de la Petite Ceinture située dans le 13e arrondissement. Enfin, le dernier train, interne à la SNCF, circule le 18 janvier 2012 sur la Petite Ceinture Rive Gauche dans les 15e, 14e et 13e arrondissements pour déplacer des voitures utilisées comme locaux par des associations d’insertion.

Consulter nos explications sur la situation actuelle de la Petite Ceinture
.