L’influence de la High Line de New-York


Accueil > Approcher > Situation actuelle de la Petite Ceinture > L’influence de la High Line de New-York


Par Petite Ceinture Info le 19 février 2020

Dès l’ouverture de la promenade du 15e arrondissement en 2013, la Ville de Paris exprime l’ambition de s’inspirer de la High Line new-yorkaise pour aménager la Petite Ceinture. Si les concepteurs de la High Line se sont eux-mêmes inspirés de la Coulée verte René Dumont, aménagée dans le 12e arrondissement sur la plate-forme de l’ancienne ligne de Vincennes, ils innovent en développant une stratégie de valorisation économique encore absente à Paris. Cette stratégie repose sur le développement de la marque High Line au moyen d’une identité visuelle, d’un site web dédié, de produits dérivés et d’une programmation culturelle élaborée avec des marques commerciales.

La forte fréquentation, l’attrait touristique et le succès commercial de la High Line génèrent dès le début des années 2010 un phénomène de mode à travers le monde. Ce phénomène apparaît dans un contexte où les métropoles mondialisées sont en concurrence pour attirer les investisseurs, les compétences et les touristes.

Souhaitant s’inspirer de la High Line, la Ville de Paris va cependant bientôt rencontrer des difficultés pour mener à bien ses projets.

Vous pouvez découvrir en détail les caractéristiques de la High Line de New York dans notre article intitulé Le modèle de la High Line de New York.

Article suivant : Le protocole-cadre de 2015.

La High Line de New York en 2015
Cliché de Bryan Ledgard disponible sur Wikimedia et soumis à la licence CC BY.

Catégories associées


Actualité

Promenades