La ligne de Courcelles au Champs de Mars


Accueil > Approcher > Histoire de la Petite Ceinture > La ligne de Courcelles au Champs de Mars


Par Petite Ceinture Info le 18 avril 2020

Train traversant la Seine en direction de la gare Saint-Lazare dans les années 1900

Du projet gouvernemental de chemin de fer métropolitain de 1894 au RER C, la ligne de Courcelles au Champs de Mars joue un rôle de pénétration du Réseau Ferré National (ou d’intérêt général) dans le centre de Paris.

Cette ligne apparaît dans le projet de chemin de fer métropolitain soumis par le gouvernement en 1894, qui comprend également la construction du tronçon reliant le Champs de Mars à l’esplanade des Invalides. Elle est considérée comme un raccordement entre la ligne d’Auteuil et la Petite Ceinture Rive Droite avec les lignes centrales du chemin de fer métropolitain.

Brochure de la Compagnie de l’Ouest éditée à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1900
Publiée en avril 1900, cette brochure est illustrée de vues de la gare des Invalides et de la gare terminus du Champs de Mars.

Même si ce projet est abandonné en 1895 au profit de celui de la Ville de Paris, la construction de la ligne est décidée afin d’améliorer la desserte de l’Exposition Universelle de 1900 par rapport à celle de 1889. Elle permet également de relier la gare Saint-Lazare à la gare des Invalides, dont la construction est prévue pour l’Exposition.

La ligne de Courcelles au Champs de Mars double la ligne d’Auteuil depuis la station Courcelles-Levallois (aujourd’hui Pereire-Levallois) jusqu’à la station Avenue Henri Martin, traverse la Seine à la hauteur de l’Île aux Cygnes et rejoint les voies de la ligne des Invalides à la hauteur du boulevard de Grenelle. La section reliant les stations Avenue Henri Martin et Champs de Mars est communément appelée « le raccordement de Boulainvilliers ».

Pendant l’Exposition de 1900, cette ligne connaît un trafic important, composé des train circulaires ayant comme point de départ et d’arrivée la gare terminus du Champs de Mars, de navettes entre les gares Saint-Lazare et du Champs de Mars, et également des navettes entre les gares du Nord et Champs de Mars.

Au lendemain de l’Exposition, la ligne est parcourue par un service de navettes entre les gares Saint-Lazare et des Invalides, à raison de 2 à 4 trains par heure et par sens.

Mais la concurrence du Métro, notamment les lignes 3 et 9, et des lignes de tramway électrique entraîne une chute de la fréquentation de ces trains.
En mai 1913, les trains sont limités à la station Champs de Mars. En janvier 1917, les service est suspendu à cause des restrictions dues à la Première Guerre Mondiale. Il reprend en juillet 1919 au moyen d’une navette électrique, mais uniquement sur la section Avenue Henri Martin-Champs de Mars. Il est finalement supprimé le 1er juin 1924.

Jusque dans les années 1970, la ligne voit passer uniquement des trains de service de la SNCF. Mais son intégration au RER C en septembre 1988 marque le retour d’un service urbain de voyageurs sur cette ligne.

Article suivant : L’activité ferroviaire de la Petite Ceinture après juillet 1934.

Aller plus loin

Lire notre article détaillé sur l’histoire de la ligne de Courcelles au Champs de Mars.


Articles sur le même thème


Catégories associées


Histoire