Situation du Flèche d’Or Café


Par Petite Ceinture Info le 30 avril 2020

Le Flèche d’Or Café ouvre en 1995 dans l’ancienne station Charonne du service urbain de voyageurs, puis ferme une première fois en avril 2009.

La Flêche d’Or en 1995
par François Godard
https://youtu.be/rK8TEZdE9xQ

Reprise par une nouvelle équipe, le Flèche d’Or Café réouvre en novembre 2009.

En 2011, la Flèche d’Or est vendue par Réseau Ferré de France (RFF) aux exploitants du lieu depuis 2009, la société V.L.F, qui réunit Alias et Asterios.

Mais le coût des travaux d’insonorisation à réaliser pour éviter les plaintes des voisins grève le budget d’exploitation de la salle. Par conséquent, elle ferme à nouveau en décembre 2016.

En mai 2017, la chaîne de pubs irlandais O’Sullivan est candidate à la reprise de l’exploitation du lieu. Elle prévoit d’aménager à la Flèche d’Or un bar, un restaurant et une scène musicale.

La société O’Sullivans signe une promesse d’achat, mais son projet rencontre l’opposition de la mairie d’arrondissement [1]

Le bâtiment est finalement acheté fin 2018 par le groupe de gestion d’actifs immobiliers Keys Asset Management. Keys Asset Management est en affaire avec Mama Shelter, une marque du groupe Accor, pour le projet La Fléche D’Or. Keys va louer les lieux à Mama pour en faire son siège social et un centre de réunion et d’événementiel. Selon le site gouvernemental « Demande de Valeur Foncière », le montant de la vente est de 3 100 000 Euros.

Keys Asset Management constate que « l’architecture du lieu le rend inéligible à une activité de bureau. Et les règles d’urbanisme [...] imposent d’y faire un lieu de commerce ». Aussi, « la Flèche d’Or accueillera un restaurant ou commerce de bouche, mais sera aussi le lieu d’autres activités “de quartier” (possibilités : scène musicale, ateliers pédagogiques, fitness, petite salle polyvalente pour les anniversaires, réunions etc.). »

À partir de constat, Keys Asset Management organise de mi-octobre à mi-novembre une mini-concertation locale. Il s’entoure d’une « société spécialisée dans la concertation en matière d’innovation territoriale » et d’« une coopérative d’urbanisme transitoire »->https://medium.com/curiosityiskeysfr/https-medium-com-curiosity-keys-flechedor-6c2ad89008c6].

Mais le 16 novembre 2019, dans le contexte d’une journée d’action des Gilets Jaunes, le bâtiment est investi par un collectif s’autoproclamant « la Maison des Peuples ».

  • Charte de la Maison des Peuples - recto
    Charte publiée le samedi 16 novembre 2019.
  • Charte de la Maison des Peuples - verso
    Charte publiée le samedi 16 novembre 2019.

À la demande du propriétaire, ce collectif est évacué du bâtiment par la police le lendemain, le dimanche 17 novembre 2019.

Lors de la séance du Conseil de Paris des 9, 10, 11 et 12 décembre 2019, un vœu est approuvé afin « que le lieu garde sa vocation culturelle, associative et festive, un lieu d’intérêt collectif, d’échange et de partage ». La Ville s’appuie « notamment sur la Charte en faveur de l’occupation temporaire signée le 26 août dernier aux Grands Voisins pour accompagner les acteurs au déploiement d’une occupation temporaire ».

Voeu 2019 V 562 portant sur l’avenir de la Flèche d’Or
Séance du Conseil de Paris des 9, 10, 11 et 12 décembre 2019.
Ville de Paris
Télécharger (285.8 ko)

En accord avec la Ville de Paris et la Mairie du 20e arrondissement, Keys Asset Management lance en janvier 2020 un appel à candidature pour une occupation temporaire de février à octobre 2020. Des habitants du quartier, réunis dans le collectif Flèche Dort, interviennent également dans le montage du dossier et le choix du lauréat.

Celui-ci est choisi au mois de février. Il s’agit d’un groupement de six collectifs artistiques qui gèrent tous déjà des friches culturelles dans le nord-est parisien, tels MU à la gare des Mines dans le 18e, le DOC ! et la Gare expérimentale dans le 19e. le collectif Curry Vavart cordonne l’ensemble.

L’ouverture est annoncée dans l’édition du Journal Du Dimanche du 1er mars pour avril 2020, pour une occupation temporaire jusqu’au 31 octobre 2020. Mais la crise du COVID-19 bouscule le calendrier du projet et pose des questions sur son avenir.

En juillet 2020, le Conseil de Paris adopte un vœu relatif à l’achat par la Ville de Paris de la Flèche d’Or. Cliquer ici pour découvrir le contenu de ce vœu.

Aller plus loin

Le site du collectif qui anime La Flèche d’Or de septembre 2020 à fin février 2021.


Catégories associées


Actualité

Patrimoine