Quand la Petite Ceinture Rive Gauche a-t’elle été mise à voie unique ?


Accueil > Étudier > Histoire de la Petite Ceinture > Infrastructure et bâtiments > Quand la Petite Ceinture Rive Gauche a-t’elle été mise à voie unique ?


Par Petite Ceinture Info le 6 novembre 2020

La Petite Ceinture Rive Gauche, mise en service le 25 février 1867 (lire cet article pour plus de détails), comporte deux voies principale, à laquelle viennent se greffer les voies de divers embranchements (comme ceux des abattoirs de Vaugirard, des ateliers du Métro de la rue Desnouettes et de la gare aux marchandises des Gobelins) et de raccordements aux lignes des grandes gares parisiennes.

Vous pouvez découvrir l’ensemble de ce réseau ferroviaire historique grâce à cette carte interactive de l’histoire de la Petite Ceinture en cliquant ici.

Tranchée (dite d’Arcueil) de la Petite Ceinture dans le parc Montsouris vers 1930
La tranchée comporte deux voies. Deux signaux mécaniques montées sur une potence contrôlent l’accès à la station Parc Montsouris à la sortie du tunnel de Montrouge.

Mais aujourd’hui, la Petite Ceinture Rive Gauche comporte une seule voie ferrée.

Le train spécial du 18 janvier 2012 dans la tranchée du parc Montsouris.
La locomotive, qui pousse les voitures, est encore dans le tunnel de Montsouris. Cliché : Sylvain Zalkind Tous droits réservés.

Comment dater la suppression de la seconde voie ?

Roger Saligny, ancien cheminot de la Petite Ceinture, interrogé sur le sujet, nous avait répondu que cette suppression avait eut lieu au début des années 1950. Vous pouvez écouter voir le témoignage de M. Saligny dans le film « Cheminot de la Petite Ceinture » co-réalisé par Bruno Bretelle et François Godard, en cliquant sur la vignette ci-dessous.

Cheminot de la Petite Ceinture
par Bruno Bretelle et François Godard
https://youtu.be/rRuveQwlwGk

Outre le témoignage humain, une bonne méthode pour déterminer cette date est d’observer l’évolution de la configuration des voies ferrées sur les photographies aériennes de l’Institut Géographique National (IGN). Ces photographies, certaines remontant au lendemain de la Première Guerre Mondiale, sont accessibles en ligne sur le site « Remonter le temps ». Ces photographies aériennes sont une mine d’or pour observer non seulement l’évolution de la Petite Ceinture et de son activité, mais aussi l’évolution de l’urbanisme.

Il s’avère que sur une photographie aérienne datant du 30 mai 1950, la Petite Ceinture Rive Gauche est déjà à voie unique. Nous avons pris comme illustration une section de la ligne en hauteur, afin de mieux distinguer les voies ferrées.

Vue aérienne du secteur de la station Vaugirard-Ceinture le 30 mai 1950
La Petite Ceinture Rive Gauche est désormais à voie unique. À gauche du bâtiment voyageurs, le cinéma « le Versailles » (1937-1965).
Institut Géographique National

Par contre, sur une photographie aérienne datant du 16 juin 1949, la Petite Ceinture Rive Gauche est encore à double voie.

Vue aérienne du secteur de la station Vaugirard-Ceinture le 16 juin 1949
La Petite Ceinture Rive Gauche est encore à double voie. À gauche du bâtiment voyageurs, le cinéma « le Versailles » (1937-1965).
Institut Géographique National

Par conséquent, la mise à voie unique eut lieu entre juin 1949 et mai 1950, ce qui corrobore les propos de M. Saligny.

L’observation des vues aériennes de mai 1950 montre que seule la voie mère de la Petite Ceinture Rive Gauche, entre le viaduc d’Auteuil et la station Orléans-Ceinture, est mise à voie unique. Cette opération ne concerne pas pas les embranchements et raccordements qui y sont rattachés.

Les raisons de la mise à voie unique de la Petite Ceinture Rive Gauche

Cette mise à voie unique de la Petite Ceinture Rive Gauche s’inscrit dans une politique commencée durant la Seconde Guerre Mondiale, du fait des hostilités (destructions, prélèvements pour réparations urgentes ailleurs) et de la volonté de la SNCF de réduire les dépenses d’entretien des infrastructures ferroviaires, comme en témoigne cet article de la Revue Générale des Chemins de fer daté d’avril 1954.

Les voies du viaduc d’Auteuil, touché par les bombardements alliés de 1943 visant principalement les usines Renault de Boulogne-Billancourt (lire ici), sont enlevées pendant le second conflit mondial.


Catégories associées


Histoire

Patrimoine