Situation des projets de la Ville sur la Petite Ceinture

Juin 2021


Accueil > Étudier > Situation actuelle de la Petite Ceinture > Cadrage des projets > Situation des projets de la Ville sur la Petite Ceinture


Par Petite Ceinture Info le 16 juin 2021

La Ville de Paris fait face à une dégradation de son budget suite à la crise sanitaire et doit annuler certains projets. Les ponts-rails métalliques de la Petite Ceinture coûtent cher à rénover pour ouvrir des promenades. Cela entraînera-t’il une remise en question des projets d’aménagements sur la Petite Ceinture lors de la séance du Conseil de Paris de juillet 2021 ?

Promenade du 19e arrondissement près de l’avenue de Flandre
Au fond à gauche, le bâtiment des voyageurs de l’ancienne station Pont de Flandre.
Bruno Bretelle

L’application d’un déconfinement progressif depuis le 19 mai 2021 peut laisser espérer une sortie définitive de la crise sanitaire qui a démarré en mars 2020. Mais cette crise a entraîné une dégradation des finances de la Mairie de Paris et des retards pour des projets déjà décidés. Nous profitons de cette période de déconfinement pour faire le point sur la situation.

La crise sanitaire et ses conséquences budgétaires

Tranchée de la rue de Bagnolet
Centhrante ou valériane rouge dans la tranchée de la rue de Bagnolet. 12 juin 2021.
Bruno Bretelle tous droits réservés

Comme nous l’avons écrit dans un précédent article consacré au bilan de vingt-cinq années du projet de promenade, au rythme d’ouverture adopté pendant la mandature 2014-2020, pourtant exceptionnel, il faudrait encore compter quatre mandatures, soit vingt-quatre années, pour ouvrir aux piétons la totalité des vingt-trois kilomètres nord, est et sud de la Petite Ceinture. La durée totale de ce projet depuis son lancement fin 1995 serait alors de cinquante ans.

Effet visuel négatif des barrières posées pour assurer la sécurité des promeneurs
Vue prise sur la promenade du 12e en direction de la rue Claude Decaen et tirée du film La Petite Ceinture enjeu capital pour Paris.
Cliché François Godard tous droits réservés

Les ouvertures de nouvelles promenades par la Mairie de Paris peuvent être financées par le Programme d’Investissement de la Mandature ou le Budget Participatif. Durant la mandature 2014-2020, 15 millions d’Euros ont ainsi été consacrés à des promenades sur la Petite Ceinture, pour un coût moyen d’environ 3,85 millions d’Euros par kilomètre. Ces ouvertures dépendent donc de l’état des finances municipales, qui subissent depuis 2020 le contrecoup de la crise sanitaire. Le montant de certaines recettes liées à l’activité économique, comme la taxe de séjour, ont chuté, tandis que la Ville a engagé des dépenses supplémentaires pour pallier aux conséquences sociales de cette crise.

Le Programme d’Investissement de l’actuelle mandature, qui devrait être présenté à la séance du Conseil de Paris de juillet 2021, fait en ce moment, selon le quotidien Le Monde, l’objet de difficiles négociations afin de maintenir son montant à un niveau soutenable en annulant certains projets. [1] L’agence de notation financière Fitch Ratings, dans une analyse de la situation financière de la Mairie de Paris publiée en mai 2021, envisageait déjà une telle possibilité. [2]

Tranchée de la Petite Ceinture au pied du parc Georges Brassens
Une section moins coûteuse à ouvrir au public que les sections comportant des ponts-rails métalliques. Extrait du film Les Natures de la Petite Ceinture Rive Gauche.
Cliché François Godard tous droits réservés

Lors de la séance du Conseil de Paris, qui se tiendra du 6 au 9 juillet 2021, les prochaines ouvertures de promenades sur la Petite Ceinture durant la mandature actuelle devraient donc être annoncées, ou pas si la Ville y renonce pour des raisons budgétaires. Cette séance devrait également déterminer si des projets retenus dans le cadre du budget participatif 2021 seront financés. Sur 32 projet soumis, plus de la moitié (18) visent à améliorer les promenades déjà ouvertes et 7 demandent l’ouverture de nouveaux tronçons.

Enfin, il convient d’ajouter à ces projets ceux prévus dans le cadre des budgets participatifs 2018 et 2019 et qui ne sont pas toujours pas réalisés. Par exemple, le budget participatif 2019 consacre 4,6 millions d’Euros à l"ouverture de nouvelles promenades sur la Petite Ceinture.

Les coûts élevés de rénovation des ponts métalliques

Pont de la Petite Ceinture au franchissement de la rue de l’Argonne
Ce pont-rail métallique nécessite des travaux importants pour aménager une promenade. Vue tirée du film La Petite Ceinture atout capital pour Paris.
François Godard

Dans ce contexte budgétaire difficile, qui peut voir la capacité de financement de la Ville être réduite par rapport à la mandature précédente, les coûts de rénovation des ponts-rails métalliques sont problématiques.

Profil du viaduc de la Villette
Un viaduc en pierre parsemé de ponts-rails métalliques (P.I. = passage inférieur, c’est à dire un pont-rail). La largeur de chaque pont dans l’axe des voies est indiquée. Chemin de fer de Ceinture de Paris - extrait du profil de la Petite Ceinture - vers 1934. Centre des Archives du Monde du Travail. Cote : 75 AQ.
Centre des Archives du Monde du Travail

Dans notre étude sur le coût d’une promenade sur la Petite Ceinture, nous illustrons ce problème par le cas du 19e arrondissement et particulièrement celui de la section qui sépare les deux promenades ouvertes en 2019. Cette section est constituée d’un viaduc en maçonnerie, le Viaduc de la Villette, ponctué de six pont-rails. Parmi eux, cinq sont métalliques et totalisent une longueur de 75 mètres, pour une section longue de seulement 660 mètres. Par conséquent, l’aménagement d’une promenade y nécessite d’importants et coûteux travaux afin de rendre ces ponts-rails accessibles aux piétons. La création d’accès et la nécessité de poser des barrières de part et d’autres de la plate-forme pour des raisons de sécurité en augmenteraient encore le coût.

Mauvais état du plancher du pont de la Petite Ceinture au dessus du canal de l’Ourcq
Le plancher métallique est parsemé de trous dus à la corrosion. Des travaux importants anti-corrosion et de sécurisation sont nécessaires pour aménager une promenade. Vue tirée du film La Petite Ceinture atout capital pour Paris.
Cliché François Godard tous droits réservés

La Mairie du 19e vient de confirmer notre analyse lors d’un point d’actualité tenu sur Facebook le 4 juin 2021 (l’enregistrement vidéo de ce point est visible ici). La Petite Ceinture y est abordée à partir de 1h06mn. Les trois points principaux de l’intervention de M. Roger Madec à retenir sont :

  1. Les ouvrages d’art, notamment les ponts-rails du canal de l’Ourcq et de l’avenue Jean Jaurès, ainsi que le pont-route de la rue de Crimée (rue Manin), sont de véritables difficultés pour étendre les promenades dans le 19e arrondissement ;
  2. La Mairie du 19e souhaite toujours ouvrir une promenade entre l’avenue Jean Jaurès et le parc des Buttes-Chaumont.
  3. Mais les budgets annoncés, notamment pour sécuriser le pont-route de la rue de Crimée, donnent le vertige.
Pont-route des rues Manin et Crimée franchissant les voies de la Petite Ceinture
Des étais soutiennent ce pont datant du XIXe siècle. Extrait du film La Petite Ceinture atout capital pour Paris.
François Godard

Ce pont-route, en forme de V, date de la construction de l’embranchement de la Villette à la fin du Second Empire. Sa structure métallique présente des signes de corrosion qui ont entraîné la pose d’étais provisoires dans les années 1990. [3]

Vous pouvez découvrir la section nord-est de la Petite Ceinture, dans le 19e arrondissement, grâce au film « La Petite Ceinture - atout capital pour Paris » visible sur Youtube.

La Petite Ceinture - atout capital pour Paris
par Bruno Bretelle et François Godard
https://youtu.be/MQUeepnP6Us

Vers un statu-quo pour les projets municipaux ?

Barrières et portail posés à l’extrémité de la promenade du 12e arrondissement
Vue prise à la hauteur de la Villa du Bel-Air le 21 novembre 2020. Les barrières et le portail, posés et exhaussés par la Mairie de Paris pour empêcher les intrusions sur la partie fermée au public, brisent la perspective dans l’axe des voies.
Cliché Bruno Bretelle tous droits réservés

La capacité de la Mairie de Paris à faire face aux dépenses d’ouverture de nouvelles promenades sur la Petite Ceinture, notamment aux coûts de rénovation des ponts-rails métalliques, est aujourd’hui remise en cause par les conséquences budgétaires de la crise sanitaire. Une forte réduction des ouvertures de promenades sur la plate-forme de la Petite Ceinture, si elle se produisait, conduirait probablement à un statu-quo, où de longues sections à ciel ouvert resteraient fermées au public d’ici la fin de la mandature actuelle en 2026. La réponse à cette question devrait être donnée début juillet lors de la séance du Conseil de Paris.

La reconstruction de la passerelle de la rue de la Mare

Vue du dessous de la passerelle de la rue de la Mare reconstruite
Des voutains en briques apparentes sont installés sous la plate-forme centrale. Photographie prise le 12 mars 2021.
Bruno Bretelle tous droits réservés

Initiés durant la mandature 2014-2020, les travaux de reconstruction de la passerelle de la rue de la Mare dans le 20e arrondissement, ralentis par la crise sanitaire de 2020 et par un décrochage de la structure porteuse sur les piliers de soutènement à l’automne 2020, ont été terminés début mars 2021. Le financement de ces travaux est réalisé au moyen du budget participatif 2018, Le financement de ces travaux est réalisé au moyen du budget participatif 2018, qui disposait de 400 000 Euros. Il n’est pas évident que la trentaine de projets soumis au budget participatif 2021 puissent être financés aussi facilement, pour les raisons budgétaires évoquées précédemment.

Pour découvrir les multiples vies de cette passerelle et en savoir plus sur cette reconstruction, vous pouvez lire cet article. Vous pouvez également découvrir la de la rue de la Mare reconstruite grâce au film « La Petite Ceinture - enjeu capital pour Paris » visible sur Youtube.

La Petite Ceinture - enjeu capital pour Paris
par Bruno Bretelle et François Godard
https://youtu.be/B7x3q52uBHA