Résultats de l’appel à projets « À l’orée de la Petite Ceinture »


Accueil > Étudier > Situation actuelle de la Petite Ceinture > Actualité de la Petite Ceinture > Résultats de l’appel à projets « À l’orée de la Petite Ceinture »

Par Petite Ceinture Info le 14 septembre 2021

L’ouverture au public de la Petite Ceinture menée par la Mairie de Paris et la SNCF depuis 2015 comporte deux volets : l’ouverture de promenades réversibles et la valorisation économique. Concernant cette dernière, la SNCF, propriétaire de la Petite Ceinture pour le compte de l’État, a lancé en juin 2020 un appel à projets nommé « À l’orée de la petite ceinture - Un espace ferroviaire ouvert sur la ville », afin de rénover deux bâtiments et les voûtes du viaduc de Vaugirard. Tous les lauréats appartiennent au secteur de l’économie sociale et solidaire.

Bâtiment du 1 rue Florian à l’angle de la rue Vitruve
Ce bâtiment fait l’objet d’un projet de rénovation qui devrait ouvrir en 2023. Photographie prise le 1er septembre 2021.
Bruno Bretelle

L’appel à projets lancé par la SNCF en juin 2020

Le 17 juin 2020, SNCF Immobilier lance pour le compte de la SNCF, propriétaire de la Petite Ceinture pour le compte de l’État, un appel à projets intitulé « À l’orée de la petite ceinture - Un espace ferroviaire ouvert sur la ville », qui concerne la valorisation économique de trois sites de la ligne :

  • Le bâtiment du numéro 105 de la rue Curial dans le 19e arrondissement,
  • Le bâtiment du numéro 1 de la rue Florian dans le 20e arrondissement,
  • Les voûtes du viaduc de Vaugirard, qui relient les rues du Hameau et de Vaugirard dans le 15e arrondissement.

Localisation des trois sites concernés par l’appel à projet. Cliquer sur les icônes pour les découvrir.

Une convention d’occupation domaniale, portant sur une durée de 12 ans, est incluse dans cet appel à projets. Pour en découvrir les contextes juridique et politique, vous pouvez lire cet article.

Les trois lauréats sont annoncés entre avril et juin 2021. Ils ont en commun d’appartenir au secteur de l’économie sociale et solidaire (ESS), d’être appuyés par un collectif de structures et de comporter une activité de café-restauration. Ce modèle économique est déjà mis en œuvre depuis 2020 à la Ferme du Rail, qui est bâtie une surlargeur de la Petite Ceinture située dans le 19e arrondissement.

Le bâtiment du numéro 105 de la rue Curial

Pour cet ancien entrepôt ayant servi dans les années 1960 et 1970 à des livraisons par le rail, le lauréat est « Au fil du Rail », un projet centré autour du textile et de l’alimentation. Il est porté par un collectif de structures localisées dans le 19e arrondissement : la foncière Bellevilles, le cabinet d’architecture Grand Huit qui a déjà travaillé sur la Ferme du Rail, l’association Espace 19, l’école de mode IFA Paris, La Textilerie, les cuisines solidaires Mam’Ayoka, le collectif d’habitants Couleurs de Pont-de-Flandre et le centre social et culturel Rosa Parks.

Bâtiment de la rue Curial vu depuis la plate-forme de la Petite Ceinture
Au fond, les voies de la gare de l’Est et du RER E. Photographie prise le 1er août 2020.
Bruno Bretelle

Comme le bâtiment borde l’une des deux promenades ouvertes par la Mairie de Paris dans le 19e arrondissement, le projet prévoit d’utiliser cet espace pour y organiser des évènements, comme l’évoque l’illustration ci-dessous.

Les porteurs de ce projet ont présenté début 2021 une demande de financement de la rénovation du bâtiment au budget participatif 2021 d’un montant d’environ 1,4 millions d’Euros. Durant l’été 2021, cette demande est l’une des rares acceptées par la Mairie de Paris pour être soumises au vote des Parisiens en septembre 2021 (pour plus d’informations sur les résultats du budget participatif 2021, lire cet article).

Illustration du projet concernant le bâtiment du 105 rue Curial
Ce projet porte sur la mode, l’alimentation et les pratiques culturelles et artistiques.
Au fil du rail

Le bâtiment du numéro 1 de la de la rue Florian

Ce bâtiment est construit à la fin du XIXe siècle pour accueillir les bureaux de la « Section de la Voie » du Chemin de fer de Ceinture, c’est à dire le service d’entretien et de surveillance des voies ferrées de la Petite Ceinture (pour plus d’informations sur l’histoire et l’architecture de ce bâtiment, vous pouvez consulter cet article). Il est situé à l’angle des rues Florian et Vitruve, à l’extrémité du quai extérieur de la station Charonne du service circulaire, dans le 20e arrondissement.

Bâtiment du 1 rue Florian et portail d’accès au futur jardin
Ce portail, muré récemment, est l’entrée du futur jardin prévu dans le projet de rénovation du bâtiment.

Le projet lauréat, intitulé la « Maison Florian » est centré autour la formation à la cuisine à destination des jeunes, d’un café-restaurant, d’un hôtel à projets « pour développer les initiatives et la solidarité entre voisins » et d’un un jardin partagé. Il est porté par l’association d’insertion Aurore, le cabinet d’architectes « Les Ateliers Suspendus » et le collectif Yes We Camp. Ce dernier exploite ou a déjà exploité à Paris des lieux comme l’Académie du Climat, les Grands Voisins et le Village Reille.

Vue d’artiste du projet retenu pour le bâtiment de la rue Florian
SNCF Immobilier

Une affiche posée au mois d’août par les porteurs du projet indique que le jardin devrait ouvrir au public à l’automne 2021a, alors que la date d’ouverture complète du lieu est prévue pour 2023.

Affiche de présentation du projet lauréat pour le bâtiment du 1 rue Florian
Photographie prise le 20 août 2021.
Bruno Bretelle

Des dessins du projet « La Maison Florian » sont présentés sur le site du cabinet d’architectes « Les Ateliers Suspendus » (cliquer ici pour les découvrir).

Les voûtes du viaduc de Vaugirard

Enfin, pour les voûtes du viaduc de Vaugirard, d’une longueur d’environ 150 mètres comprise entre les rues de Vaugirard et du Hameau, le projet lauréat est porté par la Croix-Rouge française, le collectif Yes We Camp et LOMA. Yes We Camp est donc impliqué dans deux des projets lauréats : celui-ci et celui concernant le bâtiment de la rue Florian.

Visuel du projet lauréat pour l’occupation des voûtes du viaduc de Vaugirard
Projet mené par la Croix Rouge Française et Yes We Camp.
SNCF Immobilier

Ce projet comporte des commerces comme une boutique de vente de produits de seconde main et une épicerie, un restaurant, un studio dédié au sport et au bien-être, un atelier de créateurs et une brûlerie de café permettant l’insertion de sans-abris. Il est décrit plus en détail sur cette page.

Un appel massif à l’économie sociale et solidaire

Les résultats de cet appel à projets soulignent une évolution dans l’exploitation des bâtiments réhabilités de la Petite Ceinture. Depuis la signature du protocole de 2006 jusqu’à cet appel à projets, leur exploitation est revenue à des entreprises du secteur privé lucratif. Il s’agit dans le 14e arrondissement du Poinçon, dans le 19e de la gare Jazz, dans le 18e de la REcyclerie et du Hasard Ludique et depuis l’été 2021 de Voie 15 dans le 15e. Par ailleurs, ces bâtiments sont tous d’anciennes stations du service circulaire de voyageurs.

Cet appel à projets diffère de ces précédentes réhabilitations, car il concerne d’autres lieux que d’anciennes stations et surtout l’exploitation est attribuée uniquement à des structures de l’économie sociale et solidaire.

Cette volonté de SNCF Immobilier et de la Mairie de Paris d’étendre l’exploitation de sites de la Petite Ceinture au « tiers-secteur » concerne également le bâtiment de l’ancienne station Charonne-Voyageurs, aujourd’hui occupé par la Flèche d’Or. La Mairie de Paris a annoncé en juillet 2021 vouloir racheter le bâtiment à l’automne de la même année et y voir s’y prolonger le type d’activités organisées par le collectif qui occupe le bâtiment depuis février 2020. Vous pouvez découvrir la situation de la Flèche d’Or en septembre 2021 dans cet article.

La Flèche d’Or le 6 mai 2020
Bruno Bretelle

Pour financer les travaux de rénovation de bâtiments et y développer des activités appartenant au tiers-secteur, la Mairie utilise depuis plusieurs années le budget participatif. Elle l’a déjà fait en 2015 et en 2017 pour financer la rénovation du bâtiment de l’ancienne station Vaugirard-Ceinture. Pour le budget participatif 2021, la Mairie a accepté la proposition de rénovation du bâtiment de la rue Curial déposée par le lauréat de l’appel à projets de SNCF Immobilier, ainsi que la proposition de rénovation de la Flèche d’or déposée par le collectif qui l’occupe depuis 2020, afin qu’elles soient soumises au vote des Parisiens en septembre 2021. Vous pouvez cliquer ici pour découvrir les propositions soumises au budget participatif 2021 concernant la Petite Ceinture.

Tous ces projets de rénovation de bâtiments de la Petite Ceinture, qu’ils donnent lieu à une exploitation par des entreprises du secteur privé lucratif ou de l’économie sociale et solidaire, s’inscrivent dans la stratégie de valorisation économique menée depuis 2015 par la Mairie de Paris et la SNCF qui complète l’aménagement de promenades réversibles. Elles envisageaient de concrétiser cette stratégie dans le projet de SAS rejeté par le Conseil de Paris en septembre 2018 et où la mise en valeur économique, sociale et commerciale d’une vingtaine de bâtiments et surfaces libres répartis dans 9 arrondissements était prévue [1]. En l’absence de SAS, la SNCF, propriétaire des bâtiments, gère les appels à projets.

Pour approfondir le sujet

Pour faire le point sur la situation des projets municipaux en 2021, vous pouvez consulter la rubrique « Cadrage des projets » de ce site, en particulier les articles suivants :


[1Mairie de Paris. Projet de délibération 2018 SG 43. Mise en valeur des bâtiments sur la Petite Ceinture ferroviaire à Paris et projet de création d’une Société par Actions Simplifiée entre la Ville de Paris et SNCF-Réseau pour la mise en œuvre de ce projet, page 3.


Catégories associées


Cadrage des projets